Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vitesse grand M


Découvrez Katerine!


Dans le froid de ce début d' après - midi  je m' engouffre dans la ville . Les enfants sont au chaud à l' école , à la garderie , mon esprit divague avec ses souvenirs de ce week-end fait de visites , des voyageurs , certains venus de loin ,les bras chargés .
Grâce à eux nous avons  ri , lu , dégusté , parlé de ce qui fait nos vies   ...


Il est l' heure de laisser ces moments  où le temps est anéanti pour laisser place aux minutes si courtes de la semaine !
Une place m' attend à côté de cette vieille dame , elle me sourit et s' écarte pour que je puisse me sentir bien . En face , un couple , une mère et son fils certainement  , il lui raconte des histoires drôles  et j' écoute ... Je perds le fil ,interrompue dans mon indiscrétion par une jeune femme dont la vie vient nous éclabousser , ce n'est plus seulement  une conversation téléphonique mais un monologue devant un auditoire malgrè lui .
Puis c' est le tour de cet homme pressé , bien trop pour garder son impatience pour lui et  qui peste contre un conducteur inconnu . Le silence, soudain ,me laisse la joie de laisser résonner une petite voix entendue le matin . Je la revois écouter sa Maman l' air passionné  , le bruit de ses mots semblable à de petites clochettes . Ces instants m' ont semblé brefs ...ce n' est pas grave c' est la promesse d' une rencontre future proche .
Il ne reste que peu de temps avant la fin de mon escapade , je vais retrouver une amie chère qui porte une souffrance immense avec la grandeur de ceux qui ne se plaignent pas .Un tout petit quart d'heure pour aller lui dire que je ne l' oublie pas , que je prie pour que ses maux si douloureux ne soient bientôt qu' un mauvais cauchemar .
Je la vois avec cette énergie folle , ce sourire immense , je la serre doucement malgrè cet attirail et je la laisse pour m' enfoncer dans le métro rejoindre cette foule qui me bercera jusqu' au retour .
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Marie Laure


Voir le profil de Marie Laure sur le portail Overblog

Commenter cet article

mad 12/12/2008 12:06

merci ! même si le métro ça sent mauvais, même si il y fait trop chaud, j'aime y observer les gens, saisir ces tranches de vie, prier pour eux...
Je joins ton amie à ma prière !

Marie-Pia 11/12/2008 22:09

je ne sais pas du tout si tu sais qui je suis mais en allant sur la fiche FB de JB, j'ai pue voir le lien du site de sa chère soeur dont il m'avait bcp parlé. je dois dire que je n'ai pas été déçue : ton écriture est tout simplement magnifique ! je n'ai jamais oser mettre de commentaires mais là, l'émotion est trop forte ! encore bravo pr tout ce que tu écris avec tant de générosité ...
toutes mes priéres accompagnent ton amie
Pia

genet véronique 10/12/2008 07:04

Tu vois je voulais juste regarder tes si jolies photos avant d'aller faire un dodo et j'ai été happée par ton si texte si beau et touchant effectivement un moment de vie décrit avec émotion et justesse
c'est un bonheur de te lire , demain je reviens en me levant 5h30 pour moi 16h30 pour toi
bisous

Leocadie 09/12/2008 21:45

J'aime tes mots. La façon dont tu racontes une tranche de ta vie où l'on devine ce que ta pudeur ou ta délicatesse ne décrive pas.
Le but de ton escapade n'était pas très drôle mais tu a su le rendre léger...
Je pense bien à ton amie et à toi qui sait lui donner quelques instants si précieux de ces moments sans enfants!

dame rose 09/12/2008 20:39

J'ai l'impression de lire un conte lorsque je te lis... c'est magique pendant quelques instants le temps suspend son vol...pensées pour ton amie qui passe des moments peu faciles.